Activités

Naviguer dans les activités :

L’expo S’émerveillerAteliersFêtes d’anniversairesAteliers des petits du jeudiStages

L’exposition S’émerveiller

Telle que toutes les expositions du Musée des Enfants,
« S’émerveiller » a été entièrement imaginée et créée par l’équipe du Musée. L’exposition propose de s’émerveiller des petites choses de la vie de tous les jours, de prendre le temps de regarder les trésors autour de soi et de laisser libre cours à son imagination et de s’enthousiasmer.

Les différents chapitres de l’exposition

1. La classe magique

je peux apprendre, comprendre et me tromper. Quelle chance d’apprendre ! L’enfant circule sur un damier en compagnie des personnages de l’histoire, se perd dans la bibliothèque et embarque dans le train des rêves pour un voyage irrationnel.

2. Mon corps

je peux grandir avec une merveilleuse machine. Quelle chance de vivre ! L’enfant va découvrir que ce qui le porte, ce qui le fait vivre est fantastique et ne s’arrête jamais. Ce mécanisme incroyable lui permet de danser, chanter, bouger et a aussi ses limites.

3. La nature

je découvre, j’observe, je regarde les petites choses que la nature m’offre tous les jours ici et ailleurs. L’enfant est amené par un grand jeu de société à s’étendre dans la prairie et à contempler les merveilles d’ici et d’ailleurs.

4. Fais rire ta ville

je peux m’exprimer, créer, réaliser. En ville aussi j’ai ma place pour échafauder des merveilles. En ville, chaque encoignure est revisitée par un artiste en herbe, l’enfant s’approprie l’espace urbain par le jeu des couleurs et de la lumière. L’enfant aborde le « Street Art ».

5. Le petit philosophe

mon cerveau me permet de penser, cogito ! Quelle chance de penser, et donc d’exister. L’enfant tourne la roue des situations, une aventure de la vie quotidienne stimule ses 5 sens et propose à l’enfant de cheminer dans sa pensée. Il faits les connexions et découvre les mystères du cerveau. De la réaction à la ré exion, les vieux philosophes emmènent l’enfant vers l’atelier philo.

6. Ton monde à toi

je peux imaginer, laisser libre cours aux images mentales. Ce monde irréel incite l’enfant à imaginer, à rêver, à prendre un peu de répit, de calme et de détente.

Le Musée des enfants a besoin de vous !

Pin It on Pinterest